Recette Tempera dite “des Bénédictins”

Tempera dite “Des Bénédictins”


Bénédictins


Autrement nommée “La détrempe des Bénédictins”, cette recette de tempera provient des courriers que s’envoyaient Paul Sérusier et Maurice Denis.

Paul Sérusier, né le 9 novembre 1864 à Paris, et mort le 7 octobre 1927 à Morlaix, est un peintre postimpressionniste français, associé au mouvement des nabis.

Maurice Denis, né le 25 novembre 1870 à Granville (Manche), mort à Paris le 13 novembre 1943, est un artiste peintre nabi, décorateur, graveur, théoricien et historien de l’art français.

Paul Sérusier est allé à l’Académie Julian et à rencontré à ce moment là, Maurice Denis. Nous sommes dans les années 1888. Ces derniers se sont liés d’une amitié qui va durer longtemps. Ils ont beaucoup échangé par écrit et dans l’un de ces courriers se trouvait une recette, trouvée par Thierry Crignon de Nabismag. On le remercie !

La recette

Voici la recette telle qu’elle est écrite dans les courriers :

Préparer un premier tas de 50 oeufs, les casser et les mélanger comme une omelette.
Rajouter 3/8 d’huile de lin ou de noix
Puis ajouter 1/8 d’essence de térébenthine
En enfin ajouter 4/8 de vinaigre
Mélanger le tout et laisser de côté.

Ensuite,

Prenez 1/2 coquille d’œuf (ou 1 cuillère à soupe) de savon noir
Le diluer dans 1/2 litre d’eau tiède et mélanger.
Quand le savon noir est bien dissout, attendre que ça refroidisse.
Une fois froid, mélanger le mélange d’œuf avec celui du savon noir.
Filtrer le tout avec un chiffon de coton dans une bouteille propre.
Le mélange se conserve plusieurs mois.

Vous avez maintenant un liant / médium pour préparer votre détrempe.

LIENS WIKIPEDIA :

Paul Sérusier / Maurice Denis


Forum associéRECETTE TEMPERA DES BENEDICTINS

0 J'aime

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.